Se Former aux Techniques de Massage Bien Être

Le massage bienêtre : une pratique de plus en plus demandée ! C’est prouvé, une séance de massage apporte de nombreux bienfaits : diminution du stress, des tensions physiques et psychiques, pouvoir anti-inflammatoire….

La formation mélange théorie et pratique !

Il est impossible de devenir masseur seulement grâce aux livres et d’avoir les gestes parfaits dès la première séance. Une formation de massage comprend une partie théorique . Puis, une partie pratique où tous leurs gestes sont reçus et donnés . C’est durant cette phase qu’ils deviennent réellement des masseurs. Ils réalisent des massages et en reçoivent également, ce qui permet de comprendre les mouvements idéaux.

Soin non conventionnel non médical, le massage bien-être est un ensemble de techniques manuelles qui ont pour finalité le mieux-être de la personne. Il existe plusieurs types de massages : Indien, californien, coréen, hawaïen, suédois, chinois, etc.

S’installer masseur bien-être ou « praticien en massage bien-être » consiste à créer une entreprise de nature libérale, à ne pas confondre avec :

  • le modelage : activité réservée aux esthéticiennes,
  • le massage kinésithérapeutique : activité réservée aux kinésithérapeutes

Le massage bien-être est donc une activité libérale non réglementée qui peut être exercée en tant qu’auto-entrepreneur.

La réglementation du massage bien-être : la loi massage 2016.

En France, la profession de masseur bien-être n’est pas réglementée. Il n’existe pas de diplôme d’État et son exercice est libre, sans avoir à faire preuve d’une formation ou d’un diplôme particulier. A noter toutefois que certains types de massages (et d’allégations) sont exclusivement réservés aux kinésithérapeutes.

Le marché du massage bien-être en France est large et concurrentiel. Les masseurs bien-être libéraux doivent trouver leur place entre les esthéticiennes qui pratiquent des modelages beauté, et les kinés qui pratiquent des massages thérapeutiques.

Les masseurs bien-être qui arrivent à vivre de leur métier sont ceux qui arrivent à générer un bouche-à-oreille suffisant.

Un bon masseur doit développer des qualités particulières :

  • sensibilité, patience, écoute et empathie,
  • discrétion,
  • confiance en soi et capacité à mettre en confiance,
  • rigueur et technicité, connaissance du corps,
  • approche holistique et spirituelle.

Voici quelques conseils pour réussir :

  • développez crédibilité et notoriété avec les témoignages de vos clients,
  • développez une image professionnelle
  • soignez votre relationnel : chaque client doit se sentir unique,
  • inspirez confiance par votre code vestimentaire et la décoration sobre de vos locaux,
  • optez pour un cabinet partagé avec d’autres professionnels, afin de faire des économies et d’accroître votre visibilité,
  • développez des activités et prestations annexes : conseil en hygiène de vie, techniques de soin, vente de produits,

Enfin, attention à ne pas tomber sous le coup de l’exercice illégal de la médecine ! Le masseur bien-être intervient dans une logique de bien-être, ou pour soulager des douleurs ou un mal-être, et non pour « soigner » une maladie…

Mes Formations en Massages Bien Être :

  • Massage Ayurvédique Abhyanga
  • Massage Femme Enceinte (pré natal et post natal)
  • Massage Jambes Légères
  • Massage/Bain sonore aux Bols Tibétains

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s